Assurance contre les pertes d’exploitation

Publié le 25 April 2019

L'assurance contre les pertes d’exploitation permet de couvrir la perte de revenus associés à un sinistre. En ce sens, l'assurance entreprise couvrent les biens possédés par l'entreprise en cas de dommages et comprend la responsabilité civile. Les pertes indirectes qui résultent d'un sinistre ne sont toutefois pas couvertes par cette assurance.

Ainsi, si le bâtiment où se situe votre entreprise est détruit par un incendie, vous serez dédommagé pour les objets matériels perdus et la reconstruction de la bâtisse, mais par pour les revenus perdus alors que vous n’êtes pas opérationnel.

Il est donc recommandé de souscrire à l’assurance contre les pertes d’exploitation, laquelle permet à une entreprise assurée de retrouver la situation financière dans laquelle elle se trouvait avant que le sinistre ne se produise. De ce fait, elle couvre les bénéfices ou les honoraires s’il s’agit d’un cabinet professionnel. S’il s’agit d’une entreprise commerciale, elle couvre plutôt le revenu ou le chiffre d’affaires, auquel s’ajoutent les salaires, les frais fixes (taxes, frais de chauffage, frais d’entretien des biens ou des automobiles non endommagés, intérêts sur les hypothèques ou les emprunts, loyer, papeterie, assurance, publicité, etc.), et certaines dépenses additionnelles dues au sinistre

Deux catégories d’assurance contre les pertes d’exploitation

L’assurance contre les pertes d’exploitation se divisent en deux catégories :

L’assurance des pertes de bénéfice brut – formule étendue

Dans cette première catégorie, la perte assurable varie essentiellement en fonction du temps nécessaire à remettre les lieux détruits ou endommagés dans leur état d’origine. Elle comprend notamment la garantie perte d’exploitation, les dépenses supplémentaires et l’assurance des revenus locatifs.

L’assurance prolongée des pertes de bénéfice brut – formule étendue

Cette formule n’est influencée d’aucune manière par le facteur temps sur le plan du montant de l’indemnité. Elle comprend la perte de profits, les pertes indirectes dues à des écarts de température et les pertes dues à des interruptions de services (eau, gaz, électricité).

Si vous désirez en savoir plus sur cette assurance, nous vous conseillons de contacter un courtier d’assurance indépendant. N’étant attaché à aucune compagnie d’assurance, il est libre de vous conseiller et de vous proposer les soumissions de plusieurs assureurs, et ce, de façon tout à fait impartiale.

Retour aux conseils
Nos autres conseils
Inondation

25 March 2019

La plupart des assurances résidentielles couvrent les dommages causés par les tornades, la grêle ou encore la foudre, mais pas les inondations provoquées par le débordement d'un cours d'eau. Apprenez-en plus dans cet article.

Consulter
Poids de la neige

25 February 2019

Les maisons au Québec ressentent les conséquences d'un hiver rigoureux et enneigé. Toutefois, ce n'est pas toutes les polices d'assurance qui couvrent les dommages causés par le poids de la neige.

Consulter